Écouter la radio
Rechercher sur 1d-rhonealpes.com...
Album

Rubber man

Description

Dans ce second opus, Tram touche à l’organique, celui des voix, de la peau, des tripes... C’est guttural, puissant, saisissant. Les émotions sont palpables, tant la musique se fait chair !C’est une profonde vibration du monde aux accents pop et à l’énergie Rock’n Roll.

Après plus de 200 concerts du Shtirip’ Tour, tourbillon musical pérégrinant de la taverne est-allemande jusqu’aux contrées Roms en passant par le bal folk irlandais et les cabarets de Prague, les TRAM, ont entamé une exploration plus intérieure.

L’introduction de l’album en dit long sur leur nouvelle approche : la voix avant tout, véritable élément vibrant avant même les cordes et les soufflets. Les voix sont très présentes, enchevêtrées les unes aux autres, enveloppantes, ou bien posées là, brutes et simples. Elles font sonner les langues et dialoguer les langages (croate, russe, français, anglais ...).

Plus intérieur aussi le travail d’écriture musicale. Vincent Gaffet (sur scène à l’accordéon/chant) véritable poète mélodique était déjà bien aguerri à l’exercice avec son album solo sorti en 2007 (coton). Il s’est vu rejoint par Diego Meymarian (sur scène au violon/chant) chercheur en harmoniques et résonances, Sylvain Lacombe (sur scène à la contrebasse), grooveur jazzy et Mathieu Cervera (sur scène à la batterie), le rêveur pop. Les musiciens de TRAM s’affirment compositeurs et auteurs avec l’aide précieuse de traductrices, car les regrets (Tuga), les douceurs (Lollipop) et les scènes conjugales (twist) s’expriment en toute langue...

Dernier ingrédient de taille : l’énergie explosive de Tram toujours aussi communicative. On la retrouve sous différentes formes : dans les rock profonds de « de profundis » ou de « Gotan », dans les joyeuses trilles de « Luda Trava » et de « Balkan Circus » et plus douce mais tout aussi éloquente dans la sublime valse « Tuga Zavodim » et l’envoûtant « Bolero ». L’humour trouve même sa place dans le surprenant « Mongoke ».

Avec Rubber man, Tram garde des « Balkans » cet aspect volcanique de la co-existence des cultures. Il crée des unions inédites et improbables pour un plongeon dans des mondes imaginés. L’accent klezmer côtoie le chant du chaman mongol, le swing est américano-russe, le dub groove à l’Est et le rock roule free-jazz. Ces 5 musiciens éloquents parmi lesquels 3 chanteurs singuliers, distillent leur bonheur d’être ensemble dans une harmonie explosive et contagieuse. Sur scène, leur vitalité est rare et leur énergie, renouvelable !

Released on ...

Légende de la liste de lecture :
  • Vidéo
  • Complète
  • Extrait

Code de téléchargement

Si vous possédez un code de téléchargement, saisissez-le ici
Vous devez être connecté pour utiliser votre code de téléchargement. N'hésitez pas à créer un compte chez nous.

Ceux qui ont achetés cette œuvre ont aussi acheté